Qu’est-ce que la maintenance prédictive ?

Publié le : 15 novembre 20238 mins de lecture

La maintenance prédictive, également connue sous le nom de maintenance contrôlée, est un type de maintenance réalisé grâce à l’analyse des données et à la surveillance de routine des équipements, permettant d’atteindre une qualité de service élevée, dans le but de réduire au minimum la quantité de maintenance préventive et d’éviter la maintenance corrective. La maintenance prédictive diffère de la maintenance préventive principalement par le fait qu’elle ne nécessite pas d’intervention directe sur l’élément et qu’elle est réalisée par la collecte de données obtenues par des capteurs, l’analyse des déchets, entre autres. Il s’agit d’une activité périodique intégrée aux activités des entreprises, qui peut même être réalisée en temps réel grâce à des technologies telles que l’internet des objets (IoT) et les jumeaux numériques. Il s’agit d’une procédure relativement plus simple à réaliser, mais qui requiert un niveau élevé d’automatisation et de planification, étant nécessaire d’acquérir et d’analyser des informations telles que le rendement, la pression, la température, les vibrations et d’autres indicateurs qui permettront de définir s’il est nécessaire ou non d’interrompre les opérations. Les caractéristiques analysées varient en fonction de l’équipement ou du système à entretenir.

À quoi sert la maintenance prédictive ?

De la même manière que la maintenance préventive, la maintenance prédictive cherche à éviter que les pièces et les équipements ne présentent des défauts ou des défaillances. Cette procédure permet d’entretenir un équipement sans avoir à interrompre son activité, ce qui permet des économies de temps, de service et de coûts. Le contrôle régulier des équipements permet d’augmenter la durée de vie des composants, d’optimiser la productivité et de réduire le coût de remplacement des pièces et des interventions. En outre, la mise en œuvre d’une routine d’inspection prédictive augmente la sécurité des activités et réduit le risque d’accidents.

Types de maintenance prédictive

Analyse vibratoire

Cette technique est assez couramment appliquée dans l’industrie métallurgique, dans le but de détecter les oscillations dans les machines, qui peuvent compromettre leur fonctionnement. Elle permet d’identifier les irrégularités électriques des moteurs, l’usure des roulements et des engrenages, le manque de lubrification, le désalignement des arbres, entre autres.

Analyse d’huile

Il s’agit d’une procédure de laboratoire qui vise à détecter l’existence de débris et de contaminants qui affectent les performances de l’huile, en plus d’identifier l’oxydation et les irrégularités dans les soupapes, les rotors et les engrenages.

Analyse des fissures

Afin de détecter les fissures ou les craquelures dans différents matériaux (comme les tuyaux, par exemple), cette méthode permet de prévoir l’apparition de défaillances bien à l’avance, en évitant les fuites éventuelles et les fuites de matériaux. Dans le domaine de la construction civile, on peut citer à titre d’exemple le test d’intégrité des pieux (PIT), qui analyse la continuité du béton le long des pieux, en détectant les défaillances telles que les fissures et les lézardes. Cette procédure consiste à placer un accéléromètre au sommet du pieu et à appliquer des coups de marteau sur la surface, générant une onde de tension le long du pieu, qui subit des réflexions lorsqu’elle rencontre une certaine variation dans le matériau.

Thermographie

Comme son nom l’indique, la thermographie est une procédure vise à analyser le niveau de température émis par certains équipements, grâce à un capteur qui mesure le taux de rayonnement infrarouge, afin de prévenir les dommages causés par la surchauffe.

Les ultrasons

L’ultrason est une méthode qui fonctionne par analyse des fréquences sonores, ce qui permet d’identifier les fuites dans les systèmes de transport d’air comprimé, de gaz et de vapeur. Elle peut également être utilisée pour détecter les défauts mécaniques et les fuites de courant électrique. L’utilisation des ultrasons permet donc de réaliser des économies d’énergie dans les entreprises et d’éviter les dommages causés par des fuites dangereuses.

Procédures pour la maintenance prédictive

Inspecter l’équipement

Il est assez fréquent de rencontrer une panne d’équipement juste au moment où l’on effectue une activité. Essayez donc d’organiser certains moments de la journée ou des jours fixes de la semaine pour inspecter l’équipement et les outils qui seront utilisés au cours de la journée de travail. De cette manière, il est possible de détecter à l’avance toute anomalie, ce qui permet d’effectuer la maintenance à temps pour l’activité, sans devoir interrompre le service. Soyez attentif aux bruits étranges, aux vibrations excessives ou aux températures élevées, car ce sont généralement des facteurs qui indiquent des irrégularités.

Détecter la source de l’irrégularité

Une fois que vous avez observé une anomalie dans l’équipement, vous devez procéder à l’identification de la cause de l’irrégularité. S’agit-il d’une usure du roulement ? D’où vient cette fuite ? Faut-il refroidir le moteur ? Sollicitez pour cela l’aide d’un professionnel qualifié, les chances de trouver le problème seront ainsi beaucoup plus grandes.

Recherche d’une solution au problème

Une fois le problème détecté, passons à l’étape suivante : comment le résoudre ? Encore une fois, demandez l’aide d’un professionnel qualifié pour résoudre le problème, de sorte que nous puissions garantir un service sûr et éviter d’endommager davantage l’équipement. Essayez d’identifier tous les matériaux qui seront nécessaires pour effectuer la maintenance de l’équipement, ainsi que de vérifier la disponibilité du professionnel qui fournira ce service.

Entretenir l’équipement

Ensuite, vous devez procéder à la définition d’un calendrier pour l’exécution de la maintenance de l’équipement, afin qu’il n’y ait pas d’interruptions dans les activités.

Avant l’exécution de cette activité, assurez-vous que vous disposez de tous les outils et matériaux nécessaires pour le service, afin d’éviter les imprévus. La personne qui effectue cette activité doit être correctement équipée, en utilisant tous les équipements de protection individuelle (EPI), tels qu’un casque, des lunettes, des gants, des protections auditives, des chaussures et des vêtements appropriés. Si vous travaillez en hauteur, par exemple, assurez-vous que la ceinture de sécurité fonctionne correctement. Ne confiez ces travaux qu’à des professionnels qualifiés ! Veillez également à ce qu’il y ait un gardien pendant l’activité, afin de garantir la sécurité du service et des professionnels.

Plan du site